Graham Stewart reçoit le Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel 2013

Photo de la cérémonie de remise du Prix Ed McIsaac
Photo de la cérémonie de remise du Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel (24 octobre 2013). De gauche à droite : M. Howard Sapers, enquêteur correctionnel et M. Graham Stewart (récipiendaire).

Pour diffusion immédiate

OTTAWA, le 24 octobre 2013 – Aujourd’hui, M. Howard Sapers, l’enquêteur correctionnel du Canada, est heureux d’annoncer la remise du Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel 2013 à M. Graham Stewart, ancien directeur exécutif de la Société John Howard du Canada.

À la présentation du prix, M. Sapers a souligné le fait que M. Stewart a consacré près de quatre décennies de sa vie professionnelle à promouvoir la justice sociale, la réforme de la détermination de la peine et les services correctionnels humains. « Graham a travaillé sans relâche afin d’améliorer les politiques et les pratiques du domaine et le sort des personnes condamnées au Canada, a déclaré M. Sapers. Son exemple et sa contribution nous rappellent toujours l’importance de protéger les droits de la personne des groupes les plus vulnérables et défavorisés de la société. »

Au cours de sa longue et éminente carrière, M. Stewart a représenté la Société John Howard lors d’audiences de comités parlementaires, a participé à de multiples commissions, comités consultatifs et groupes de travail à l’échelle nationale, et a été un membre clé du Groupe de travail chargé de la révision du droit correctionnel, qui a mené à la création de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition en 1992. Pendant 25 ans, il a été le principal porte-parole et administrateur de la Société John Howard, un organisme bénévole national regroupant 65 bureaux provinciaux et communautaires, 500 employés et 15 000 bénévoles, donateurs et partisans aux quatre coins du pays. Même pendant sa retraite, M. Stewart continue à être un grand promoteur de la réforme correctionnelle et des solutions de rechange à l’incarcération. En 2009, il a notamment rédigé, conjointement avec M. Michael Jackson, un document analysant de façon critique la « Feuille de route pour une sécurité publique accrue », un document produit par le Comité d’examen du SCC.  

Le prix sera remis à l’hôtel Indigo, à Ottawa.

Le Prix Ed McIsaac a été créé en l’honneur de M. Ed McIsaac, qui a été longtemps le directeur exécutif du Bureau de l’enquêteur correctionnel ainsi qu’un fervent promoteur des droits de la personne au sein du système correctionnel.

Au moment de sa retraite, M. McIsaac a reçu une sculpture de Mme Audrey Greyeyes, une artiste crie de la nation crie de Muskeg Lake, intitulée Medicine Man (homme de médecine). La sculpture symbolise la sagesse, la clarté de la pensée et le leadership. M. Stewart recevra une reproduction de cette sculpture ainsi qu’un modeste don qu’il pourra remettre à une œuvre de bienfaisance de son choix. C’est la cinquième fois que le Prix Ed McIsaac est remis depuis qu’il a été créé en décembre 2008.

Afin d’obtenir plus d’information sur le processus de nomination relatif au Prix Ed McIsaac pour la promotion des droits de la personne dans le système correctionnel, veuillez consulter le site du Bureau de l’enquêteur correctionnel à l’adresse www.oci-bec.gc.ca.

 

Pour obtenir des renseignements, communiquez avec :
Ivan Zinger
Directeur exécutif et avocat général
Bureau de l’enquêteur correctionnel
Tél. : 613-990-2690
Ivan.Zinger@oci-bec.gc.ca

 

-30-