ARCHIVÉE - LA MINISTRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE ET DE LA PROTECTION CIVILE ANNONCE LA NOMINATION DU NOUVEL ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL DU CANADA

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

OTTAWA, le 24 février 2004 - L'honorable Anne McLellan, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé aujourd'hui la nomination de Howard Sapers d'Edmonton au poste d'enquêteur correctionnel du Canada.

Howard Sapers est actuellement vice-président et membre, Section régionale des Prairies, à la Commission nationale des libérations conditionnelles. De 2001 à 2003, il a agi comme directeur du Fonds d'investissement dans la prévention du crime géré par le Centre national pour la prévention du crime. De 1993 à 2001, M. Sapers a été porte-parole en matière de santé et de trésorerie, et chef intérimaire de l'opposition officielle à l'Assemblée législative de l'Alberta. Il a travaillé à la Société John Howard de l'Alberta de 1982 à 1993, où il a occupé le poste de directeur exécutif provincial de la Société au cours des sept dernières années de son passage au sein de cet organisme.

Détenteur d'un baccalauréat en criminologie obtenu de l'Université Simon Fraser en 1979, M. Sapers possède une solide expérience dans le système correctionnel, la réadaptation des délinquants et la prévention du crime. Cette expérience acquise en cours d'emploi et en faisant du travail communautaire sera très utile à M. Sapers dans ses nouvelles fonctions d'enquêteur correctionnel. À titre de bénévole, il a notamment été président du comité organisateur du Congrès bisannuel de justice pénale (1999), président de l'Association canadienne de justice pénale (1997), président de l'Association albertaine de justice pénale (1993) et vice-président du Comité consultatif d'Edmonton pour le projet Pour des villes plus sûres (1993).

Le rôle de l'enquêteur correctionnel, qui est décrit dans la partie III de la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition, est d'agir comme ombudsman pour les délinquants sous responsabilité fédérale. Sa fonction première consiste à faire enquête sur les plaintes des délinquants et à s'assurer qu'on y donne suite.

M. Sapers remplace Ronald L. Stewart, qui prend sa retraite après avoir occupé pendant plus de 25 ans le poste d'enquêteur correctionnel du Canada.

-30-

Pour de plus amples renseignements :

Alex Swann
Cabinet de l'honorable Anne McLellan
Vice-première ministre et ministre
de la Sécurité publique et de la Protection civile
Tél : (613) 991-2863